logo académique
  Accueil   Rubriques   Education | Formation   Priorités éducatives   Prévention de la violence
Rechercher
      Prévention de la violence      
           
 
Politique académique
Dispositifs
Actions de
prévention

Formations
Ressources
Textes officiels
Liens utiles
Contacts
 
Lutter contre la violence et renforcer l’égalité des chances

Prévenir
Chaque établissement est invité à élaborer un véritable plan de prévention de la violence (PPV) s’appuyant sur un diagnostic de sécurité partagé avec la justice, la police ou la gendarmerie.
La version initiale du diagnostic s’étant révélée trop complexe, elle a été simplifiée en mars 2008 et axée sur la question de la sûreté de l’établissement (ses abords, les entrées et sorties des élèves et des personnels).
Le diagnostic répond désormais pleinement à l’objectif qu’on lui assigne : la préparation du PPV.
A partir des constats et des analyses produites, le plan de prévention définit un nombre limité d’objectifs ciblés et d’indicateurs de mise en oeuvre.
Signaler
Un nouveau dispositif national a été mis en place en octobre 2007 : SIVIS ou Système d’Information et de Vigilance pour les Incidents Scolaires. Il est basé sur un panel de collèges, de lycées et de circonscriptions du premier degré, choisi de façon aléatoire dans chaque académie. Ce système donnera une vision globale de l’évolution des faits de violence, en évitant le piège des “palmarès”.

Les équipes sont dans l’obligation de signaler les violences verbales ou physiques, dès lors qu’elles entraînent des soins ou provoquent un préjudice financier important, de même que celles commises avec une arme ou sous la menace. C’est le cas également quand elles sont à caractère raciste, antisémite, xénophobe, sexiste ou homophobe.
Certains types de faits doivent être signalés en toutes circonstances : violences sexuelles, racket, happy slapping (violence mise en scène et filmée) jeux dangereux, trafic ou usage de stupéfiants…
Prendre en charge les responsables de la violence
Les élèves qui ont dérogé aux règles de vie commune doivent être pris en charge.

  • Les dispositifs de prise en charge
Les dispositifs relais, au nombre de six dans l’académie (trois par département), ont pour vocation de resocialiser, puis de réinsérer dans un circuit de formation des collégiens pour lesquels le maintien en établissement n’est momentanément plus possible.
Le dispositif est complété dans le Bas-Rhin par un internat-relais et un atelier-relais en liaison avec le secteur associatif, qui préparent l’insertion professionnelle des élèves de plus de 14 ans.
L’académie dispose enfin, avec Tremplin-Jeunes, d’une classe-relais de type associatif, structure originale, gérée en partenariat avec la préfecture, les collectivités territoriales, la protection judiciaire de la jeunesse.
Depuis la rentrée 2007, les collèges haut-rhinois peuvent mettre en place un DAP, dispositif d’accueil personnalisé. Lieu privilégié assurant le lien entre suivi pédagogique et suivi éducatif, il est destiné à des élèves en décrochage et s’appuie sur une pédagogie individualisée : 37 des 55 collèges du Haut-Rhin disposeront d’un DAP à la rentrée 2008.

  • Les conseils de disciplines
Constatant une augmentation du nombre des conseils de discipline, l’inspection académique du Haut-Rhin a décidé d’accompagner l’élève dans la phase de rescolarisation.
Chaque élève exclu définitivement d’un établissement est convié, en compagnie de ses parents, à un entretien avec le chargé de mission «prévention de la violence » de l’inspection académique et, le cas échéant, l’éducateur spécialisé qui suit l’élève. L’entretien a pour objectif de construire, avec le jeune, la transition vers son nouvel établissement, afin d’éviter la récidive.

A noter : au cours de l’année scolaire 2007-2008, aucun cas d’élève en situation de récidive, i.e. exclus plus d’une fois dans l’année, n’a été signalé !



Voir aussi
Lutter contre la violence / Renforcer l’égalité des chances par : Benoît Stein, proviseur vie scolaire
 
     
Accès utilisateurs authentifiés Mentions Légales - Académie de Strasbourg - 6 rue de la Toussaint 67975 Strasbourg cedex 9
[version imprimable]